LE NOUVEAU TIMBRE POSTAL DU SOUVENIR CHOUAN de BRETAGNE

Publié le par culture

C'est avec plaisir que le Souvenir Chouan de Bretagne vous présente son nouveau timbre, édité à l'occasion du 220ème anniversaire de la bataille de Quiberon dont les commémorations se dérouleront cet été en deux temps.

L'élément central du timbre est le Fort Penthièvre, seul élément dont la silhouette est celle du XVIIIème siècle, et étant donc le monument pouvant illustrer le débarquement improprement appelé de Quiberon.

Imprimé à 1500 exemplaires il s'adresse aux lettres de 20 G. Auparavant le Souvenir Chouan de Bretagne avait édité une série de 800 consacré au "Caillou" (monument de 2,5 tonnes en mémoire de la Bataille du Pont du Loc'h), un Cadoudal (800 exemplaires), un drapeau de l'Association (pour les 20 ans du SCB tiré à 1000exemplaires) à nouveau un Cadoudal (1000 exemplaires).

LE NOUVEAU TIMBRE POSTAL DU SOUVENIR CHOUAN de BRETAGNE

Le débarquement - improprement appelé de Quiberon puisqu'il eut lieu sur les plages de Carnac - fut réussi, il ne faut pas l'oublier mais sa suite un échec, ce qui est totalement différent. Nous aurons l'occasion d'en parler dans les semaines et mois qui viennent, balayant les sottises - il faut être poli sur un Blog - racontées et entretenues, encore à notre époque, sur le débarquement présenté comme Anglo-Emigrés. Les Archives sont là pour affirmer que les Anglais n'ont jamais débarqué à Légénèze, ni au moment du rembarquement des rescapés. Mais certaines légendes ont la vie dure, même auprès de certains de ceux qui sont dits historiens. Le Président du Souvenir Chouan de Bretagne, qui supervise ce Blog, n'est pas historien et n'a donc aucun droit à l'erreur et ne peut en accepter sur le Blog de l'Association (sauf involontaires).

Peut-être un jour prendra-t-on le temps de relire des ouvrages pour en souligner les erreurs, voire les mensonges.

Toujours est-il que la parution de ce timbre est un signe de la bonne santé du Souvenir Chouan de Bretagne, malgré les tentatives de déstabilisation de certains (parlant français, je respecte la grammaire française et donc, malgré les théories du Genre, le masculin l'emporte toujours sur le féminin, bien que dans les faits qui seront bientôt racontés le féminin ait été plus nocif que le masculin). Peut-être un roman à clés ; or qui dit clés dit trous de serrures, qui dit trous de serrures dit zieuter ce qui est dissimulé derrière des portes de bel aspect.

On oublie trop souvent ces belles paroles tirées de l'Ecclésiaste (Livre de la Bible, précision pour un lecteur) :

" Il y a un temps pour tout et pour toute activité sous le ciel : Un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher, un temps pour tuer, un temps pour démolir et un temps pour reconstruire, un temps pour lancer des pierres et un temps pour en ramasser, un temps pour se taire et un temps pour parler" .

Beau sujet de méditation.

Commenter cet article

thizy 13/01/2015 17:57

pour l achat de 10 timbres,,m indiquer la duree de validiter et le montant du cheque
cordialement

culture 22/01/2015 12:27

Bonjour, pour des questions pratiques, mauvaise déchirure, stockage, les timbres sont vendus par planche de 30 au prix de 35€ port compris. Comme expliqué dans l'article il s'agit de timbres pour lettre de maxi 20 G à validité permanente. C'est à dire que ce timbre personnalisé vous coûte 8€ (coût de fabrication) de plus qu'un timbre avec Fémen, mais il est propre et dans deux ans, si vous le gardez dans votre coffre, il aura pris de la valeur!

Ursule Taupin 09/01/2015 23:47

Amusant comme la conclusion de cet article peut s'avérer concomitante avec les "faux chouans". J'en arrive à me poser la question si nous n'en avons pas, justement parmi nous, de ces faux chouans, payés pour foutre le merdier dans le milieu vendéen et chouan. Dégoûtant les jeunes pleins de bonne volonté, refroidissant les vieux dans leur travaux, et tentant de jeter le discrédit général sur l’œuvre de mémoire, autant que sur la manière d'appréhender l'avenir, on peut comprendre la gueule de bois, au lendemain de la fête. A mon sens, la rétention d'argent et les mensonges à répétition me paraissent davantage sortis des "valeurs républicaines" que ce celles des chouans... Nous en étions prêts à nous diviser sur des raisons stupides entre mouvements qui défendent la même cause. Fort heureusement, le bon sens à repris le dessus et nous avons aujourd'hui des réseaux de communication qui auraient fait pâlir d'envie, Cadoudal, Stofflet et Charette.
Loin de moi l'appel à un quelconque lynchage en place publique, mais plutôt à un avertissement. Cet avertissement s'adresse à tous ceux, qui, de bonne volonté, travaillent sur l'histoire commune de la Vendée et de toutes les Chouanneries, quelque soit la région sur laquelle vous publiez ou faites des recherches, et que ce soit à titre historique ou politique. Une personne se réclamant du milieu des éditeurs ou s'intéressant aux études sur la période révolutionnaire, peut vous contacter et vous faire miroiter monts et merveilles. Ne donnez aucune suite à ce contact qui de toute manière n'a plus d'enregistrement légal depuis des années. Sous des aspects les plus sympathiques, ce genre de personne peut, en un rien de temps, vous embobiner avec les conséquences qui vont avec.

Amis Chouans, amis vendéens,

A bon entendeur,

Ursule