SAMEDI 8 NOVEMBRE,BREC'H, au Champ des martyrs...

Publié le par culture

SAMEDI 8 NOVEMBRE,BREC'H, au Champ des martyrs...

Comme chaque année depuis dix ans, le Souvenir Chouan de Bretagne propose un service religieux en hommage aux victimes catholiques de la révolution et des temps actuels mais aussi à la mémoire des Membres décédés de l’association.

Cette messe de Requiem est célébrée par l’abbé Amaury Brillet, vicaire de Saint Patern, selon la forme extraordinaire du Rit romain à 15 H30. Les vases sacrés utilisés sont de 1792.

Comme l’an dernier, elle est soutenue par la Schola de l’église Saint Patern de Vannes.

La messe est suivie de l’Absoute donnée au mausolée de La Chartreuse de Brec’h, avec bénédiction des ossements des prisonniers de Quiberon « fusillés », malgré la promesse de vie sauve, après l’échec des combats.

Il est possible de se retrouver à 12 H pour déjeuner au restaurant "La Boule d’Or" à Sainte Anne d’Auray.

Construite sur le lieu des fosses au bord desquelles les prisonniers furent exécutés, la première pierre de cette chapelle a été posée par la fille de Louis XVI, Marie-Thérèse Charlotte, duchesse d'Angoulême, en 1823.

Inaugurée en 1829, une tradition s'établie avec la célébration de la messe le samedi suivant la Toussaint et se poursuivit jusque dans les années 1950. Ceci nous fut rapporté par un Membre du SCB, décédé depuis. Sur sa demande nous avons relancé cette tradition il y a dix ans. 

Année après année, le nombre de participants est en sensible augmentation, des habitants des alentours se joignant à nous. C'est une bonne occasion de rappeler que certains, il n'y a pas si longtemps que cela, (qu'est-ce que 220 ans ?) sont allés au bout de leurs convictions, au risque de tout perdre, même la vie, pour leur honneur et celui de leur patrie ; ils ne l'ont pas fait pour de vains honneurs, pour de l'argent "engrangé" à n'importe quelle condition ni par vanité ni pour faire parler d'eux. Leurs noms sont inscrits - pour quelques-uns - sur les tables mémorielles de La Chartreuse, leurs ossements sont entassés dans une vaste fosse et chaque année qui passe voit leur hauteur diminuer.Le lieu, pourtant emblématique mais peu visité, ne passionne pas un éventuel fécondateur in vitraux.

SAMEDI 8 NOVEMBRE,BREC'H, au Champ des martyrs...SAMEDI 8 NOVEMBRE,BREC'H, au Champ des martyrs...

Commenter cet article