LORIENT. 1794. UN MARTYR DE PLUS...

Publié le par culture

L’abbé Jean FROCRAIN, né le 24 juin 1735 au village de Lorganais en Pontchâteau - diocèse de Nantes -, est le fils de François et de Guillemette Guihenneuc.  

Il est ordonné prêtre à Nantes le 20 mai 1760 par Monseigneur Pierre Mauclerc de La Mousanchère  (Evêque de Nantes du 17 avril 1746 au 1er avril 1775).

En 1790, il est nommé prêtre habitué (chapelain) de la chapelle Sainte Anne de Coëtrozic (entre Pont-Château et Sainte Reine), charge qui s’ajoute à celle de Recteur de Sainte Reine jusqu’à la fin d’avril 1792. En 1793 Sainte Reine (martyre gallo-romaine) de Bretagne (appellation datant de 1680)  est rebaptisée « L’Union » par la Convention en 1793 ; elle retrouvera son vrai nom sous le Consulat en 1799.

Fidèle au Pape, il a refusé de prêter serment (1790 applicable en janvier 1791 : Serment d’obéissance à la Nation, à la loi, au Roi), Réfractaire rejeté par les lois, il tente au mois d'octobre 1791 d'embarquer pour l'Espagne, au port de Vieille-Roche en Arzal (estuaire de la Vilaine).

Souffrant d’infirmité (on l'appelait "le clochard") il ne le put et alla se réfugier chez sa sœur. Caché et habillé en paysan il fut trahi par un Vendéen, en fuite après la débâcle de Savenay le 23 décembre 1793, et que sa famille avait héroïquement caché.

Pris dans sa cache trahie,  il fut arrêté et transféré à La Roche-Bernard, puis à Vannes pour y être écroué à la Porte prison. Il est transféré à Lorient. C'est à Lorient qu'il est jugé et condamné à mort le 22 juillet 1794, sentence exécutoire dans les 24 heures au motif qu’ "il est, par la loi, réputé sorti du territoire français et, étant caché, il est dans !a classe des émigrés rentrés".

L’abbé Jean Frocrain est guillotiné le 23 juillet au soir, sur la place de la Montagne (actuelle place Alsace-Lorraine). Il avait 59 ans.

Soulignons le cynisme et la perversité du jugement :

 "réputé sorti du territoire français" : il a cherché, par obligation, à émigrer en Espagne,

"étant caché, il est dans la classe des émigrés rentrés". Il a tenté d'émigrer (cela est suffisant !) et il s'est caché donc il est rentré d'émigration !!!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article