Hommage rendu à Georges Cadoudal à Kerléano pour le 210ème anniversaire de sa mort.

Publié le par culture

Pour ce 210ème anniversaire de l'exécution de Georges Cadoudal et de ses onze compagnons en place de Grève à Paris, le 25 juin 1804 nous avons été quelques uns à nous retrouver à Kerléano, où ses ossements reposent depuis 1853, pour nous recueillir et évoquer la mémoire de cet homme hors du commun.

Evocation aussi de Pierre Mercier dit "La Vendée" son compagon de tous ses combats tué près de Loudéac à la Fontaine aux Anges le 20 janvier 1801 à 11 h 45 du soir (et non le 21 janvier).

Les pérégrinations de ses restes furent rappellées, de la place de Grève où Georges fut exécuté jusqu'à son inhumation à l'époque de Napoléon III.

Hommage rendu à Georges Cadoudal à Kerléano pour le 210ème anniversaire de sa mort.Hommage rendu à Georges Cadoudal à Kerléano pour le 210ème anniversaire de sa mort.Hommage rendu à Georges Cadoudal à Kerléano pour le 210ème anniversaire de sa mort.

Nous avons terminé notre journée du Souvenir à la croix dressée sur le lieu où fut tué son jeune frère  Julien en février 1801.

Le cidre de l'amitié a clos ces quatre amicales heures d'hommage au très grand chef Chouan qui avait mis son combat à la pointe de ses convictions et de ses occupations, jusqu'à en mourir.

Une idée obsolète ? Une vieille utopie ? Un combat dépassé ? 

Non ! Un exemple pour l'actualité.

Commenter cet article