GEORGES CADOUDAL, OUVERTURE DU PROCES

Publié le par culture

En ce matin du lundi 8 Prairial An XII, 27 mai 1804, à 10 H et quart, s'est ouvert au Palais de Justice de Paris le procès des Conjurés Chouans et de leur chef, Georges Cadoudal.

Transférés au petit matin de la prison du Temple au dépôt de La Conciergerie, ils sont 47 à être présentés au tribunal présidé par Jacques-Alexis Thuriot, Juge titulaire du Tribunal criminel.

THURIOT: Avocat devenu Juge au Tribunal de Reims, élu du Tiers-état, participant à la reddition de la Bastille, il fera voter les lois contre les Emigrés et les prêtres réfractaires. Se rapprochant de Danton, il participera à la Prise des Tuileries le 10 août 1792 et sera impliqué dans les Massacres de Septembre. Il encourage la destruction des images des rois de France. Elu à la Convention il siège parmi les Montagnards, demandera que Louis soit jugé en trois jours et souhaite le voir " condamné à porter sa tête sur l'échafaud ".Il vote la mort du Roi, sans sursis.Le jour de la mort du Roi il accuse Pétion d'avoir laisser commettre les Massacres de Septembre !!!

Entré au Comité de Salut Public en juillet 1793 il va se retouner contre Robespierre qu'il trouve "modéré" ! Pas totalement fou, il s'éloigne de Danton et sauve ainsi sa tête. Il favorise ensuite la chute de l'Incorruptible en l'empêchant de s'exprimer à la tribune de la Convention le 27 juillet 1794.Il sera, ensuite,  bien heureux de charger Carrier de tous les crimes de la Convention exonérant ainsi un système meurtrier dans ses fondements au détriment d'individus, certes tarés, qui auraient pris des initiatives locales. Alors que la liberté des Conventionnels en mission était sous étroite surveillance, voire conditionnelle !

Banni du royaume comme régicide, il meurt dans son lit le 30 juin 1829, à Liège, en Belgique. Il y avait pire !

Voilà donc cet individu, passé à travers toutes les gouttes de sang de la guillotine, qui va être le juge des 47 hommes restés droitement fidèles à leurs convictions, au risque de tout perdre. Hommes libres, alors que lui, le régicide, est sous influence impériale (votée pas encore officialisée).

Aujourd'hui, Lundi 27 mai 1804, est le jour de l'interrogatoire d'identité des accusés : Nom, prénom, âge, profession, domicile.

Thuriot ordonne ensuite au Greffier de lire l'acte d'accusation ; la lecture se poursuit jusqu'à 5 heures du soir, avec une pause d'une heure un quart. Les accusés sont ensuite emmenés à la prison de Bicêtre, ancien hôpital d'aliénés, de prostituées et d'enfants des rues (où eurent lieu des massacres en septembre 1792). Ils y sont emprisonnés pour la durée de leur procès.

Georges et ses compagnons, du Temple à la Conciergerie, au tribunal, le début de la fin d'une belle épopée.

GEORGES CADOUDAL, OUVERTURE DU PROCES
GEORGES CADOUDAL, OUVERTURE DU PROCESGEORGES CADOUDAL, OUVERTURE DU PROCES
GEORGES CADOUDAL, OUVERTURE DU PROCES

Commenter cet article