GEORGES CADOUDAL EST ARRÊTE.

Publié le par culture

Il y a deux cent dix ans, la carriole de Georges Cadoudal est arrêtée au carrefour de la rue Monsieur le Prince, à hauteur du numéro 10, à l'angle de la rue Antoine Dubois. Il s'était réfugié dans le quartier du Panthéon et cherchait une nouvelle cachette. Trahi par un des siens, torturé, il a été repéré et pisté par la police de Réal.

Il cherchera à se défendre et tuera un inspecteur de police, Buffet. On va lui reprocher d'avoir tué un père de famille. Georges répondra, avec aplomb : "Vous n'aviez qu'à me faire arrêter par un célibataire"!

Il est maintenant entendu à l'hôtel de police ; nous suivrons cet interrogatoire dans un prochain article.

Mais pour le grand chef Chouan, c'est le début de la fin.

Dans ces jours qui vont l'amener à son procès, ainsi que ses amis, nous aurons l'occasion de remettre les faits en place et de rectifier des erreurs concernant cet homme d'exception.

GEORGES CADOUDAL EST ARRÊTE.GEORGES CADOUDAL EST ARRÊTE.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article