EXPERIMENTATION "IN VIVO" le 24 mars 1794...

Publié le par culture

18 H place de la Révolution à Paris, ex place Louis XV, les théoriciens du "Jeu de la main chaude" - comme ils appelaient la guillotine - vont expérimenter "In vivo" (dans le vrai) leur théorie sur la régénération du peuple. En tête (façon de parler pour leurs quelques derniers instants !) Hébert, créateur du "Père Duchesne", organe vitupérant contre les opposants, ou soi-disant opposants à la "bienheureuse" révolution, torchon journalistique ancêtre des Charlie-Hebdo et autres Hara-Kiri qui est devenu tellement outrancier qu'il en est devenu une honte pour Robespierre. C'est dire !!!

A La Conciergerie, Jacques-René Hebert a passé sa dernière nuit à hurler et vitupérer contre le sort qui l'accable. Dur, dur! d'avoir été un bonimenteur de la guillotine et de devoir l'expérimentée ! Plus facile d'être le théoricien que d'être l'expérimentateur !

Dieu sait s'il a ri et moqué ceux qu'il dirigeait, par ses imprécations, vers la sinistre lunette. Ce soir, il est aux premières loges pour essayer, brièvement, le sinistre collier de bois.

Il a été un des premiers journaleux à se distinguer par son langage ordurier et le fameux "Foutre" lui doit tout dans son expansion. A-t-il eu le temps de l'exprimer lorsqu'il a entendu le glissement du mouton dans sa rainure poussanr la lame fatale ? Mélenchon avant l'heure insultant les victimes du Comité de Salut Public, tant le Roi de France que la malheureuse Marie-Antoinette.

Le pire outrage pour la Famille Royale est qu'il va être mis en terre dans le même enclos mortuaire qu'elle, au cimetière de La Madeleine. Quel insulte pour l'ancienne dynastie royale !

Ce malade n'est pas seul pour cette dernière "balade pour un guillotiné". Il est en fort bonne compagnie : Momoro l'imprimeur des pamphlets contre la Famille royale et co-inventeur de la devise "Liberté,Egalité, Fraternité (ou la mort!)" déchristianisateur forcené, le prévaricateur Général Ronsin, Anarchasis Cloots prussien d'origine et ennemi personnel de Jésus-Christ, Jean-Nicolas Vincent qui a eu le tort de s'opposer à Robespierre, Berthold Proly prévaricateur (affaire de la Compagnie des Indes), Jacob Pereira des Enragés, Michel Laumur, Konrad Kock, François Desfieux, Jean-Antoine Florent Armand, Jean-Baptiste Ancard, Frederic Ducroquet, Armand-Hubert Leclerc, Jean-Charles Bourgeois, André Descombes, Albert Mazuel, Pierre Dubuisson. Ils sont classés comme "Enragés" et il faut les supprimer. Ils ont eu le tort de comploter contre Robespierre, le Chef encore puissant (pour quatre mois encore mais il ne le sait pas).

Dix huit exécutions de condamnés par Fouquier-Tinville au titre de prévarication, agents de l'Angleterre, parricides de la révolution etc... Voir les détails dans la prochaine Revue du Souvenir Chouan de Betagne. Et ce n'est que le début de l'épuration de 1794, comme d'autres régimes en appliqueront la méthode, un peu plus de cent ans plus tard.

Comme le dit si bien Reynald Secher: la révolution-dite française-a été la matrice de la Terreur exterminatrice. Et comme le dit aussi très bien l'excellent Philippe de Villiers: La Terreur est dans les gènes de la révolution.

Sont-ce là les valeurs de la république ?

Que de sang a coulé  en France en quelques mois !!!

 

Commenter cet article