POUR ENRICHIR VOTRE EGLISE OU VOTRE CHAPELLE

Publié le par culture

Voulez-vous faire un cadeau à un prêtre ami ou à une communauté pauvre ? Offrir de dignes vases sacrés à des curés de paroisse qui célèbrent encore la Messe avec de la "vaisselle" en terre cuite ?

Avec ce lien vous atterrissez chez des Commissaires-priseurs d'Alençon, dans l'Orne ; de quoi réjouir beaucoup de Curé d'Ars qui mangent des patates bouillies mais veulent le plus beau pour glorifier Dieu et le servir:

http://www.interencheres.com/

POUR ENRICHIR VOTRE EGLISE OU VOTRE CHAPELLEPOUR ENRICHIR VOTRE EGLISE OU VOTRE CHAPELLEPOUR ENRICHIR VOTRE EGLISE OU VOTRE CHAPELLE

Aubes, 4 ciboires, 2 navettes (il doit logiquement y avoir un ou deux encensoirs pas loin), ostensoires, nombreux reliquaires et même un calice, vase sacré !

Honte sur ceux qui ont mis en vente des objets qui, au regard du Droit Canon, ne peuvent pas être vendus puisqu'ils sont bénis ou, à fortiori dans le cas de reliquaires, parce qu'ils contiennent des restes de personnages honorés comme saints ; sans oublier un calice qui lui n'est pas béni mais consacré par les Saintes Huiles et qui, normalement, ne devrait être touché que par des personnes dûment habilitées. A moins qu'il ait été désacralisé ?????????

Curieusement, on ne voit jamais en vente d'objets religieux des frères  aînés de l'Eglise catholique.

Qu'en pense la Mère de Dieu,  sous l'apparence de cette statue en argent proposée à la vente ?

A moins que le commissaire-priseur, à la fin des enchères, au lieu du traditionnel "Adjugé, vendu" dise: "Adjugé, Donné. A la personne qui a fait un don généreux de X  € !"

 

 

POUR ENRICHIR VOTRE EGLISE OU VOTRE CHAPELLE

Commenter cet article