NOYADES DE NANTES, 1793-2013: Programme définitif

Publié le par culture

NOYADES DE NANTES, 1793-2013: Programme définitif

Compte tenu de certaines obligations,

-Humaine: horaire de messe,

-Naturelle: horaire de la marée, étale et jusant,

-Historique: mois de novembre, ce n'est pas la faute du Souvenir Chouan de Bretagne si Carrier n'est arrivé à Nantes qu'au mois d'octobre et qu'il a commencé les Noyades en novembre,

Le programme définitif est ainsi fixé:

-  9 H 30, Messe traditionnelle en l'église Saint Clément

-11 H 30, Messe ordinaire en l'église Sainte Croix,

-12 H 30, exposé sur l'église siège du Club Vincent La Montagne et la chaire témoin de l'époque : Carrier y annonça la première Noyade et l'évêque Minée son abjuration.

-13 H-13 H 15 (vers), Jeté de gerbe du Pont Anne de Bretagne.

-13 H 30-13 H 45 (vers), Déjeuner au restaurant "La Taverne du Château" entre la gare et le château.(24€ adhérents SCB, 30 € non adhérents, 15€ pour les moins de 20 ans.

-15 H 30, Salle Sainte Cécile du Presbytère de Saint Clément, causerie du Professeur Thierry Piel de l'Université de Nantes, Maître de Conférence qui, en une heure, va, avec son brillant talent, nous parler des Noyades de Nantes et répondra aux questions de l'assemblée.

Cidre de l'amitié offert par le Souvenir Chouan de Bretagne.

Avec ceux qui le désireront, il sera possible de se rendre, ensuite, à l'ancien Entrepôt des Cafés, rue général de Lamoricière.

Pour la conférence seule une participation de 2 € est demandée (participation aux frais du conférencier et don à la paroisse pour la salle chauffée).

S'inscrire par le mode Contact, en haut de cette page à droite, sous la miniature du Marquis de La Rouërie. Par ce même mode vous pouvez entrer en relation avec l'organisateur et obtenir tous renseignements utiles et éviter ainsi les perturbations parasites !

Ultime information:

Comme je lui avais demandé le 5 décembre, puis re demandé par courrier, de présider cette Commémoration, malgré son engagement devant son public à Nantes, Rennes et Vannes-Grand Champ, soit 1500 personnes, Philippe de Villiers m'a fait savoir par sa secrétaire qu'il ne serait pas présent ce jour, pris par d'autres occupations.

A moins que ces Noyades, à laquelle les grandes associations ne s'intéressent pas, ne soient pas assez emblématiques, pas exclusivement vendéennes ?

Cela aurait bien été la première fois qu'un homme politique aurait été présent pour une action de vérité concernant un crime politique, alors que les Municipaux nantais, accompagnés parfois d'autorité régionales viennent jeter des gerbes subventionnées à la mémoire d'esclaves noirs qui auraient été noyés en Loire (d'après Octave Cestor, conseiller municipal) !!!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article